Holacracy : un praticien en parle « cash » !

Invité du dernier Meetup Holacracy Paris, Cyril Lesourd ingénieur et facilitateur Holacracy chez ARCA, leader mondial du traitement des espèces, est venu nous parler, sans ambages, du déploiement de la gouvernance en cercles au sein d’une société en forte croissance…internationale.

Crée en 1998 aux USA, ARCA mise d’emblée sur l’humain et crée une communauté de travail investie dans sa raison d’être visant à « réimaginer le segment du cash automation et à libérer les clients des tâches ingrates pour leur permettre de se focaliser sur ce qui importe ».

En 2014 et 2015 ARCA absorbe respectivement un important fabricant italien puis une PME française dans laquelle œuvrait déjà Cyril. ARCA compte aujourd’hui 700 collaborateurs dans le monde dont une trentaine en France.

IMPLANTER HOLACRACY : MODE D’EMPLOI

Les employés étatsuniens ont adopté Holacracy avec le concours des formateurs professionnels de Holacracy One fin 2013. Lesquels se sont appliqués à rendre autonome le siège c’est-à-dire en formant des facilitateurs « maison ». Depuis, le cercle « Evolution Holacracy » a grandi. Il compte 8 facilitateurs italiens et 3 français lesquels ont été intensivement formés aux USA puis supervisés dans leurs pays…où ils installent les trois grandes réunions holacratiques récurrentes dites de triage, de gouvernance et stratégique.

Cyril ne cache pas que les efforts sont soutenus…mais payants !

UNE ORGANISATION EVOLUTIVE…

Notre invité nous donne à voir l’évolution du cercle général d’ARCA depuis 2 ans. Bluffant. Une recomposition quasi organique* semble à l’œuvre. Par exemple, un cercle service après-vente fonctionnait séparément du cercle ventes et cela générait des loupés. En janvier 2017, le premier est venu se distribuer dans le second de sorte à mieux prioriser les attendus. Autre exemple, le cercle ARCA France a démarré avec 4 sous cercles (service après-vente / R&D / service commercial / maintenance & réparation) et s’est depuis recomposé dans le système global (R&D monde / Solutions / Mechanic design / Global technologies….)

… ET INTERNATIONALE

La résultante paraît alors limpide sortie de la bouche de l’intervenant : « en créant des cercles qui ne sont plus géographiquement ancrés, on passe les frontières ! Ils permettent de dépasser les clivages d’équipes italo-italiennes ou franco-françaises. » A l’écouter, d’aucuns mesurent en outre la compatibilité du format des réunions Holacracy aux visio-conférences obligées pour une multinationale.

Du point de vue du siège social à Mebane (Caroline du Nord), Holacracy aura été adoptée concomitamment au rachat par ARCA de CTC electronics (environ 350 salariés milanais et cols bleus pour la plupart). Double geste profondément en phase avec à la fois la croyance et l’ambition du fondateur, Mort O’Sullivan : une profonde considération pour l’humain et la volonté de devenir et de rester leader mondial. Une structure mondialisée où chacun se sent valorisé et contributeur ? Où l’amélioration continue (technologique, humaine, servicielle) œuvre sans cesse ? Où trouver une telle structure ? In Holacracy, indeed !

*Organisme et organisation dérivent du même vocable

Write a Comment