Holacracy et transformation : l’Œuf ou la Poule ?

Ainsi titrait notre dernier Meetup. Lors duquel nous avons pu vérifier combien il est délicat d’extraire un œuf d’une omelette : à partir d’un certain stade de maturité en Holacratie, l’individu ne souhaite plus revenir en arrière*.  Julie Abbo, consultante chez Nuova Vista souligne ses progrès quant à la meilleure authenticité, circonscription puis expression de ses besoins : Holacracy ou comment « je dis clairement et de façon dépassionnée ce que j’attends des autres. » Philippe Pinault, fondateur de l’éditeur de logiciels Talk Spirit, constate l’élévation du niveau parmi sa quinzaine de collaborateurs. Energiser des rôles professionnels évolutifs suscite des appels d’air. Cela tire les gens vers le haut. « Ce n’est pas qu’il n’y a plus de managers mais il n’y a que des managers » conclut-il.

Notre troisième invitée, Sabrina Bouraoui, experte en sciences comportementales, insiste enfin sur le couplage de l’adoption de micro réflexes nouveaux et d’une meilleure conscience de ce qui déclenche en nous des actes et des projets. Holacracy propose l’adoption de nouvelles habitudes et certaines questions du facilitateur lors des réunions holacratiques mettent en conscience nos déclencheurs. Sabrina termine son exposé en suggérant un parallèle entre Holacracy et méditation. L’une comme l’autre pourrait bien modifier la neuro plasticité de notre cerveau !

Est-ce que Holacracy présuppose une culture d’entreprise adaptée de sorte à ce que la greffe prenne ou est-ce que ce paradigme transformatif rétroagit sur les individus quelle que soit la culture d’entreprise ? Nous avons besoin de plus de recul historique et d’études pour tenter de répondre à cette interrogation. Cela dit, notre dernier Meetup Holacracy Paris, nous laisse avec une certitude : adopter Holacracy vous fait passer d’un état à un autre !

*Bruno Joachin, patron de la PME PFMR, invité lors d’un précédent Meetup Holacracy, avait déjà confié : « après 3 ans en Holacracy, je n’emprunte plus les mêmes autoroutes neuronales ».

Write a Comment